Vie politique

Déclaration de politique générale

La déclaration de politique générale de la Ville de Fleurus se déclinera en une série d'intentions visant à couvrir tous les domaines susceptibles d'apporter l'essor nécessaire à notre Commune pour affronter les défis de demain. Il serait irréaliste de considérer cette déclaration en dehors du contexte économique très difficile du moment. La confection ardue du budget 2013 que nous présenterons au prochain Conseil communal doit nous amener à nuancer la prétention de ces intentions et à les considérer à l'aune d'une période particulièrement inquiétante notamment sur le plan financier. Cette déclaration ne pourra trouver sa plénitude sans son pendant au travers des plans d'actions à établir par notre Administration communale, et qui lui donnera toute sa consistance. Aussi, sans plus tarder et suivant le fil des compétences collégiales nous affichons la volonté de veiller au développement :
  • d'une Police toujours plus à l'écoute de la population. Défendre l'axe d'une police de plus grande proximité au niveau du Conseil zonal de sécurité ;
  • d'un corps de sapeurs pompiers s'impliquant dans une zone d'incendie structurée et jouant la synergie avec la métropole (Charleroi), enjeu de la mandature ;
  • d'un enseignement communal ouvert sur le monde avec une sensibilisation toute particulière à la dimension citoyenne portée par sa pédagogie. Notre Commune veut offrir un maximum à ses enfants. Ils seront les adultes de demain et se souviendront de ce qu'ils ont reçu et le passeront à ceux qui les suivent, veillant ainsi à leur assurer les possibilités de progresser dans la société et de s'y épanouir ;
  • d'un accueil encadré des tout petits toujours plus performant et soucieux du confort et de la sérénité des familles. La famille est une valeur que notre Commune cultive depuis longtemps permettant à tous ses membres tous les espoirs et les succès dans la vie ;
  • d'un service public centralisé vecteur d'efficience administrative, d'économie énergétique et de revitalisation urbaine ;
  • d'un équilibre financier prônant la rigueur plus que l'austérité et à l'écoute des difficultés de nos concitoyens ;
  • d'une stratégie urbanistique contrôlée mais soutenue des zones d'habitat en vue d'accueillir de nouveaux habitants et considérant aussi le vieillissement de la population ;
  • d'une Commune soucieuse de son environnement, concernée par l'élimination de ses déchets et réagissant contre la délinquance environnementale ;
  • harmonieux de l'entretien des voiries et du patrimoine communal, plus particulièrement aussi des lieux de recueillement ;
  • d'une offre culturelle et sportive visant tous les publics et tous les âges ;
  • d'une plus large écoute de notre jeunesse et de ses aspirations ;
  • des technologies nouvelles permettant d'être au rendez-vous des défis de la modernité ;
  • des emplois de proximité et une attention accrue aux potentialités locales. Redynamiser la fonction commerçante du Centre Ville reste une volonté politique importante ;
  • du patrimoine matériel et immatériel et de son embellissement. Nous comptons ici beaucoup sur le secteur du Tourisme et des Associations ;
  • du CPAS qui poursuivra à mener à bien ses missions afin de permettre à chacun de mener une vie conforme à la dignité humaine. La crise, l'augmentation du prix des loyers mais aussi l'augmentation du phénomène de surendettement entraînent beaucoup de Fleurusiens à requérir l'aide du CPAS. Au delà de cette prise en charge financière primordiale, la réinsertion sociale devra rester plus que jamais le cheval de bataille du CPAS. Il faudra également surmonter les défis liés au vieillissement de notre population. Des investissements devront être réalisés dans les maisons de repos gérées par le CPAS pour continuer à assurer, à tous nos seniors, un hébergement et un service de qualité.

Le Collège communal