/**/ !-- --

Vie politique

Comptes rendus des Conseils communaux

Etude sur le cancer de la thyroïde autour de l'IRE (point 1)

Le Conseil a pris pour information une étude relative à l'incidence du cancer de la thyroïde autour des sites nucléaires, diligentée par les Autorités fédérales. Ecrite en anglais, une synthèse en sera prochainement présentée en français sur ce site. Le Conseil enverra également un courrier aux Autorités afin d'élargir l'étude sur l'ensemble des pathologies de la thyroïde.

Affichage électoral à partir du 26 avril (point 6)

L'arrêté du Gouverneur, compétent pour ces matières, a bien été reçu par la Ville qui édite une Ordonnance de police semblable à celle d'octobre 2018. Les périodes d'affichage sont limitées à un mois, soit à partir du 26 avril, à des heures spécifiques. Les ouvriers communaux placeront les panneaux quelques jours avant cette date.

Le Centre administratif intégré continue d'avancer à Monnoyer (point 36)

Le temps qui passe est à la mesure de l'ambition du projet. Néanmoins, le Conseil vient d'approuver l'appel à candidatures pour la sélection qualitative du projet. Il s'agit de sélectionner au maximum cinq entreprises ayant suffisamment d'ampleur économique mais aussi en termes de connaissances écologiques et de savoir-faire architectural pour que le futur nouveau quartier constitue un réel geste architectural et urbanistique autour du Centre administratif. Le terrain Monnoyer sera valorisé afin que Ville et l'entrepreneur travaillent ensemble à un projet dans lequel les besoins de chacun seront rencontrés. Prochaine étape : la présentation du cahier des charges au Conseil, puis aux entrepreneurs sélectionnés. Au cours de ces étapes, la Ville bénéficie des conseils du bureau d'étude Cosep.

Pour les 20 ans des Bernardins (point 49)

Le prochain chapitre de la confrérie de la Cité des Bernardins sera triplement soutenu par la Ville. D'une part, comme il ne pourra avoir lieu ni à la salle des fêtes de Wagnelée, ni au Salon communal de Lambusart (pour cause de travaux) ni en d'autres lieux communaux pour cause de normes horeca, la Ville interviendra dans la location d'un module container cuisine afin que le chef puisse nous régaler les papilles en toute conformité. Par ailleurs, la Ville subventionnera l'accompagnement musical apéritif. Enfin, et plus structurellement, la Ville offrira un nouvel étendard à la confrérie afin que celle-ci puisse continuer à représenter fièrement et dignement notre Ville partout où elle est invitée.

Modification budgétaire n°1 (point 46)

Afin d'éviter au maximum les douzièmes provisoires et compte tenu des changements de majorité, un budget technique avait été dressé pour toutes les dépenses incontournables. La modification budgétaire n°1, qui pour les mêmes raisons, intervient très tôt, traduit depuis ce dernier Conseil les priorités politiques de la Ville. Avec un total des recettes à 29.138.808 euros pour un total des dépenses de 29.137.448 euros, le léger boni à l'ordinaire (équivalent du compte de résultat en comptabilité générale) est quasiment inchangé. Pour information, les investissements principaux prévus au service extraordinaire (destinées à augmenter la valorisation des actifs du bilan) :
  • Travaux de la place Ferreur, de la salle de Wagnelée et du Salon communal de Lambusart
  • Réalisation du nouveau bâtiment du service Travaux à la Blanchisserie
  • Achats de véhicules électriques
  • Mobilier urbain pour parcs et voiries
  • Honoraires pour l'étude de l'amélioration et la sécurisation des voiries
  • Honoraires travaux d'aménagement de cimetières
  • Sécurisation et aménagement de la Forêt des Loisirs, avec installation de caméras
  • Nettoyage du bois de Soleilmont à la suite de l'infestation des scolytes (1.500 arbres à abattre, dessoucher, débarder, replanter)
  • Budgets participatifs
Le total des investissements envisagés en 2019 se monte à 20.270.000 euros, dont un peu plus de la moitié par emprunt, ce qui est nettement sous la balise d'emprunt (le montant défini en euros/habitant par la Région wallonne afin d'encadrer les dépenses de dette des Communes). Le budget complet 2019 après la MB1 sera publié sur le site de la Ville de Fleurus après approbation par les autorités de Tutelle.

TIBI - Plan stratégique de préventions des déchets pour l'année 2019 (points 41)

Depuis 2008, le Conseil communal a approuvé la délégation en faveur de TIBI pour des actions locales de prévention et pour la gestion des subsides octroyés dans le cadre des actions de prévention à portées communales (papier/carton, bâches agricoles). Ces actions subsidiables comprennent l'organisation d'une ou plusieurs campagnes de sensibilisation et d'actions en matière de prévention des déchets ménagers. Pour l'année 2019, le plan stratégique d'actions fixé avec TIBI est :
  1. La sensibilisation des enfants et de la jeunesse par des animations dans les écoles et lors de plaines de jeux.
  2. Suite aux constats effectués par les ambassadeurs déchets de TIBI, l'accent sera mis sur le tri des déchets dans les écoles.
  3. La sensibilisation des adultes et du grand public avec l'organisation de journées tout public en septembre et lors du marché de Noël, la formation de techniciennes de surface, etc.
  4. Divers : Mise à disposition de gobelets réutilisables Ecocup pour des événements ponctuels, utilisation de gobelets réutilisables lors des réunions du Conseil communal, etc.
Le budget global « prévention des déchets » est de l'ordre de 11.352 euros TVAC

Convention de coopération entre Fleurus et TIBI portant sur un service « Ressourcerie » (point 42)

Le service taxi communal pour l'enlèvement des déchets verts et encombrants rencontre de plus en plus de succès. Le nombre de demandes étant passé de 94 en 2017 à 156 en 2018. Cette augmentation engendre néanmoins des difficultés organisationnelles internes et un accroissement des coûts liés aux transports, au personnel, à l'évacuation et au traitement des déchets). Le Conseil communal a approuvé la délégation à TIBI de la gestion de ce service aux citoyens ainsi que la convention portant sur un service de type « Ressourcerie »

Cavalcade 2019 (point 55)

Le Conseil communal a approuvé la convention d'organisation des festivités de la Cavalcade traditionnelles du week-end de Pâques 2019. Parallèlement, le Plan Particulier d'Urgence et d'Intervention (PPUI) a également été approuvé par le Conseil. Ce dernier, coordonné par notre département dit « Planu » (Planification d'urgence) développe les ressources et moyens prévus pour garantir la sécurité lors de notre Cavalcade, incluant les disciplines D1 (Ambulance), D2 (Pompiers), D3 (Police), D4 (Logistique/Travaux) et D5 (Communication)

Télécharger le P.V. approuvé (PDF)

Création d'un Cabinet du Collège communal (point 20)

Le Conseil a approuvé la mutualisation de l'actuel "Cabinet du Bourgmestre" à l'ensemble des Echevins, ainsi que l'augmentation de son cadre à deux agents ETP. L'agent déjà existant continuera d'assurer le secrétariat du Collège, comme il le faisait déjà pour le Bourgmestre. Quant à l'agent supplémentaire, il sera Chef du Cabinet du Collège communal à mi-temps. Ses missions seront la réalisation de recherches et d'études préparatoires propres à faciliter le travail du Collège et de ses membres, la recherche de subsides, ou encore la communication du Collège. Il travaillera dans l'intérêt général et en tant que membre à part entière du cadre administratif, il sera chargé pour son autre mi-temps du suivi du PST (plan stratégique transversal) et du contrôle interne.

Suppression de cinq boîtes aux lettres (point 16)

Le Conseil a pris pour information la décision du Collège d'exiger de la part de Bpost et de son Ministre (fédéral) de Tutelle le maintien des cinq boîtes rouges menacées par la restructuration de l'opérateur. Cinq boîtes sont menacées :
  • Chaussée de Charleroi ;
  • Rue Albert Ier (Lambusart) ;
  • Place de St-Amand ;
  • Rue Champs des Oiseaux (Wanfercée-Baulet) ;
  • Rue Paul Pastur (Wanfercée-Baulet).
Le Collège a mis en avant la méconnaissance certaine du terrain par l'opérateur, la fracture numérique, qui menace nombre de nos concitoyens, la situation des personnes âgées, isolées ou à mobilité réduite, le rôle social et relationnel du service postal, les bénéfices de l'opérateur... Une atteinte manifeste au Service public.

Modernisation du Règlement sur les cimetières (point 47)

Souhaitant toujours améliorer ce service indispensable à la population, le Conseil a revu le règlement cimetière, en concertation avec les agents administratifs, les fossoyeurs et les entrepreneurs de Pompes funèbres, afin que les intérêts de tous soient rencontrés, ceux des citoyens au premier chef, dans un esprit d'apaisement des tensions. Ainsi par exemple, les inhumations portant peu de travail lourd (inhumations en columbariums), seront possibles jusqu'à 15h30.

La salle Hordies (Lambusart) : vers une rénovation ou une démolition-reconstruction ? (point 31)

Le Conseil a mandaté Igretec afin d'étudier les deux scénarios : soit une rénovation lourde, soit la démolition-reconstruction de la salle Hordies. Depuis 2014, les fuites en toiture font souffrir les clubs qui y ont élu domicile. Un chantier complexe : ne pas toucher à la toiture n'entraîne pas de risques évidents à la structure, mais mettre fin aux fuites importantes entraîne la nécessité de revoir l'ensemble de la sous-structure. L'étude d'Igretec devra orienter la Ville vers la meilleure option pour rendre à Lambusart une infrastructure de qualité.

Achat de véhicules électriques neufs (point 32)

Remplacer progressivement une partie du charroi vieillissant de la Ville par du matériel roulant plus vert, telle est la stratégie que le Conseil a confirmée hier. Déjà propriétaire de deux véhicules électriques, Fleurus se portera acquéreuse de nouveaux spécimens, pour un montant de près de 100.000 euros.

Télécharger le P.V. approuvé (PDF)

Tout courrier doit être adressé à l'Administration communale - Château de la Paix - 61 chemin de Mons - 6220 Fleurus