Accueil - Liens - Plan du site
Ville de Fleurus
Informations communales
Commande de documents administratifs gratuits (Etat-Civil et Population )

Commander en ligne les documents gratuits, selon les usages, délivrés par les services Etat-Civil et Population.

Commander des documents



Logement

Sommaire

Mon Toit Fleurusien nous informe (18/06/2012)

La foudre a causé un incendie à 5 logements de la cité de la Drève de Wanfercée-Baulet le 12 juin 2012. Les toitures ont été calcinées causant des dégâts aux charpentes et à l’intérieur des logements.

La Protection civile est intervenue rapidement pour bâcher les maisons.

4 des logements incendiés appartiennent à Mon Toit Fleurusien.

L’assureur s’est rendu sur place le 14 juin 2012 et le début des travaux est prévu ce 18 juin 2012.


Vers le haut


Mon Toit Fleurusien - Election du Comité consultatif de Locataires et Propriétaires. (24/05/2012)

Prochainement, l'élection du Comité consultatif de Locataires et Propriétaires aura lieu.

A ce titre, locataires de logement social de Mon Toit Fleurusien et propriétaires peuvent siéger au Conseil consultatif. Deux de ses membres seront désignés pour rejoindre le Conseil d'administration.

Quelles sont les missions du CCLP ?

  • Les relations entre la Société, les propriétaires et les locataires et l’information à toute matière portant sur les droits et obligations respectifs
  • L’animation et les activités sociales et culturelles dans les immeubles ou groupes d’immeubles dépendant de Mon Toit Fleurusien
  • L’entretien et la rénovation des logements et de leurs abords
  • Le décompte annuel des charge, ventilé selon leur nature, le mode de répartition de celles-ci, le montant des provisions y afférentes
  • Les mesures générales à prendre pour le recouvrement des arriérés de loyers et de charges
  • Le règlement d’ordre intérieur des immeubles
  • Les projets, la conception et la réalisation de tous les équipements collectifs à créer ou à réaménager ainsi que sur les projets de construction

La mission fondamentale du CCLP est de défendre les intérêts des locataires et propriétaire et de relayer leurs préoccupations auprès de la Société de logement. Le Comité désigne deux représentants pour siéger au sein du Conseil d'administration.

Qui peut être candidat ?

Toute personne de bonne vie et mœurs qui est locataire ou propriétaire depuis le 1er janvier 2012. Les candidats aux élections devront être en règle de paiement de loyer et de charges, ou accuser une arriéré de loyer d’un mois maximum, ou encore avoir conclu avec "Mon Toit Fleurusien", avant le dépôt de leur candidature, un plan de remboursement.

Ne peuvent pas être élus :

  • Les membres du Conseil d'administration de la Société
  • les personnes vivant sous le même toit que les personnes désignées sous le point précédent
  • les personnes exerçant un mandat politique conféré par élection directe ou indirecte et de Bourgmestre.

Comment poser votre candidature ?

Adresser sans tarder votre candidature au moyen du formulaire à télécharger ci-dessous, soit en le remettant en mains propres au siège de la Société contre accusé de réception, soit en l’envoyant par courrier recommandé à votre Société.

Attention votre candidature doit être remise pour le vendredi 22 juin 2012 au plus tard.

Plus d'information : Mon Toit Fleurusien - 071/82 71 60 - Télécharger la fiche d'inscription

Vers le haut


Budget 2012 de la SCRL « Mon Toit Fleurusien » (02/02/2012)

Mr Francis Piedfort, président de la société coopérative à responsabilité limitée en charge du logement à Fleurus vient de présenter, pour information, le budget 2012 à l’ensemble des mandataires communaux lors de la séance du Conseil communal de ce 30 janvier. Dans son programme, la société prévoit l’investissement ambitieux de quasi 3 millions d’euros dans divers projets de constructions et de rénovations.

Parmi ceux-ci, « Mon Toit Fleurusien » va ériger, cette année, dix logements au lieu-dit du Camp Dandois à Fleurus pour un montant total de 1.941.488 €. La SCRL prendra à sa charge 759.238 €, le solde étant couvert par un subside de la Région wallonne.

Toujours au Camp Dandois, pour une dizaine d’habitations, la rénovation du bardage des façades est également budgété et entièrement subventionné pour un montant de 43.254 €.

Un autre gros chantier sera initié au Vieux-Campinaire où 85 maisons sont en attente de rénovation, notamment de toiture, d’électricité ou encore de sanitaires, pour la somme considérable de 2.198.143,23€ dont 1.349.380 € seront à charge de la SCRL.

En marge des besoins de la population, le siège central de « Mon Toit Fleurusien » fera l’objet d’un lifting extérieur mais, information essentielle, tout le rez-de-chaussée sera rendu accessible aux personnes à mobilité réduite. Les rénovations prévues à ce titre se montent à 537.812 euros entièrement assumés sur fonds propres.

Reste le remplacement du chauffage électrique et sa conversion en chauffage au gaz avec production d’eau chaude pour 123 logements dont les travaux sont estimés à 1.080.387€. Des travaux d’économie d’énergie, en ce compris le remplacement de châssis à Lambusart rues des Noisetiers et de Fleurjoux, seront eux consentis à hauteur de 509.857€, tandis que deux logements incendiés seront réhabilités avenue des Erables à Lambusart pour un coût total de 130.000 euros, à nouveau sur fonds propres.

Enfin, la mise en conformité incendie de blocs d’appartements (rues des Tanneries et du Gazomètre) et du siège de la SCRL coûteront encore 74.333 euros à « Mon Toit » .

Vers le haut


Agence Immobilière Sociale (24/01/2012)

Propriétaires :
  • Vous en avez assez des tracas liés à la location ?

  • Vous n’avez plus le temps de vous occuper des biens que vous mettez en location ?

  • Vous possédez des logements inoccupés ?

L’Agence Immobilière Sociale vous garantit un loyer tous les mois, un entretien de votre bien ou encore la gestion des locataires !

Vous bénéficierez également d’autres avantages comme l’exonération du précompte immobilier et une certaine tranquillité !

Locataires :

  • Vous cherchez un logement avec un loyer modéré ?

L’Agence Immobilière Sociale vous garantit un loyer modéré, un logement conforme au Code wallon du Logement ainsi qu’un accompagnement social !


Contactez l’A.I.S. : 071/40.06.88 - 0496/80.40.84 - 0499/39.62.01

sambre-logements@chatelet.be


Permanences à la Ville de Fleurus :

Tous les 1ers mercredis du mois à l’Ancienne Blanchisserie Philippe

Rue de Wanfercée-Baulet n° 2 à 6224 WANFERCEE-BAULET

(En cas de jour férié, la permanence est reportée au mercredi suivant).

Vers le haut


"Mon Toit Fleurusien" vend 2 habitations (12/10/2011)

La société de logement social "Mon Toit Fleurusien" vend deux maisons dont :

  • Rue Brennet, 77 – 6220 Fleurus - Prix minimum à partir de 44.686,00 €.
    Descriptif : maison 3 chambres, contenant hall, living, cuisine, salon, grenier et jardin.

  • Rue Brennet, 51 – 6220 Fleurus - Prix minimum à partir de 55.164,00 €.
    Descriptif : maison 3 chambres, contenant hall, living, cuisine, salon, grenier et jardin.
Une visite des logements est prévue le samedi 29/10/2011 entre 10H00 et 11H00.

Ouverture des offres le 7/11/2011 à 13H00


Informations :
Scrl Mon Toit Fleurusien
Service Technique
Rue Brennet, 36 à 6220 Fleurus
Tél : 071/82.71.65 – Fax : 071/800.760


Vers le haut


Dix nouveaux logements sociaux (05/05/2011)

Réunis en conseil le mardi 3 mai dernier, les conseillers communaux se sont penchés sur une demande de permis d’urbanisme de la S.C.R.L. « Mon Toit Fleurusien », sollicitant l’autorisation de démolir une série de garages, et leur remplacement par dix nouvelles habitations sociales moyennes.

L’initiative part du constat que ces garages à l’abandon, sis à la rue d’Orchies à Fleurus, sont progressivement devenus un repaire d’incivisme (dépôts clandestins de déchets) et de délinquance. L’idée est donc d’éliminer ces désagréments tout en mettant les lieux à profit pour augmenter l’offre du logement à caractère social. Ce projet novateur entend miser sur les performances énergétiques et équipera les 10 logements de pompes à chaleur.

La société « Mon Toit Fleurusien » s’engage également à aménager la voirie desservant ce nouveau petit quartier d’habitations. Le Conseil a approuvé à l’unanimité cette initiative qui, d’après de premières estimations, devraient coûter 1 350 000€.

Vers le haut


La société des logements sociaux de Fleurus, "Mon Toit Fleurusien", vend (02/02/2011)

La société des logements sociaux de Fleurus, "Mon Toit Fleurusien", vend plusieurs maisons d'habitation telles que décrites ci-dessous.

Attention certains critères sont applicables aux candidats propriétaires.

Voir les conditions d'octroi.


56.650,00 €


ADRESSE DU LOGEMENTFAIRE OFFRE A PARTIR DE
RUE BRENNET 5755.550,00 €
RUE BRENNET 63
RUE BRENNET 6755.000,00 €
RUE BRENNET 7744.000,00 €
RUE DE L’OBSERVATOIRE 1340.000,00 €


Tous les logements de la rue Brennet sont des logements 3 chambres.

Celui de l’Observatoire est un grand logement qui est totalement à rénover.

Une visite des logements est prévue le samedi 26 février 2011 entre 8H30 et 12H.

L’ouverture des offres se déroulera le jeudi 03 mars 2011 à 10 Heures.

Information et renseignement : 071/827 160

Vers le haut


"Sambre Logements" : l'Agence Immobilière Sociale est fonctionnelle (03/12/2010)

Le Code du Logement wallon revendique le droit pour tous à un logement décent. Etant donné que notre population n’est pas épargnée par la problématique en la matière, la Ville se veut active dans cette lutte. Elle en a fait une de ses priorités.

Dès lors, elle n’a pas hésité à manifester sa volonté de participer à la création d’une agence immobilière sociale. Celle-ci est une initiative de la Ville de Châtelet, rendue possible grâce à la participation d’autres intervenants. Dont la nôtre.

Animée du souci de porter l‘information vers les citoyens , Stéphanie Page, notre conseillère en la matière, a rencontré le responsable de cette agence immobilière sociale « Sambre Logements », M. Laurent Gérard. Récit d’une rencontre pleine d’espoir.

M. Gérard, nous constatons que vous êtes accompagné de votre collaboratrice, Mme Veronique Van Cauwenbergh. Expliquez-nous votre parcours à chacun et dites-nous comment vous êtes arrivés dans cette « nouvelle aventure ».

    L.G.- Pour ma part, j’ai déjà une expérience du terrain car j’ai travaillé durant 8 ans dans une agence immobilière sociale en région bruxelloise. Etant dans le milieu, j’ai eu connaissance du projet porté par la Ville de Châtelet. J’ai donc noué contact, dès que la question du volet administratif s’est réglée, tout s’est enclenché et nous voilà aujourd’hui heureux de développer ce projet.

    V.VCWB - Ma formation de psychologue m’a amenée à travailler quelques années durant dans l’insertion sociale, avant de bifurquer vers un emploi au sein de l’administration de Châtelet. J’ai manifesté mon désir de réintégrer le secteur social, c’est dans cette optique que j’ai fait acte de candidature.

Quand cette agence a-t-elle été créée ?

    L.G – Les statuts de cette association sans but lucratif ont été déposés au Moniteur belge le 02 juillet 2010 et la présentation officielle a eu lieu le 01 octobre dernier, depuis lors nous sommes réellement opérationnels.

Quels sont les critères permettant la mise en place d’un tel projet ?

    L..G. - Les agences immobilières sociales sont agréées par le Gouvernement wallon. Pour qu’une AIS soit agréée et le subside octroyé, il faut respecter plusieurs critères. Le premier est que le territoire couvert réunisse au moins 50.000 habitants. Ce qui n’était pas le cas de Châtelet. D’où la naissance d’un partenariat avec les communes et CPAS de Aiseau-Presles, Farciennes et Fleurus, les sociétés de logements sociaux « Le Logis Châtelettain », « Sambre et Biesme » de Farciennes et d’Aiseau-Presles, ainsi que les régies de quartier de Châtelet et « InserSambre» de Farciennes et d’Aiseau-Presles. Désormais, l’AIS regroupe 80.000 habitants.

    Deuxièmement, chaque partenaire doit être représenté au sein du Conseil d’Administration. Dans le cas de Fleurus, M ; Francis Piedfort, Echevin du Logement et de l’Urbanisme, assume cette charge.

    Le troisième critère de la Région wallonne impose un partenariat privé. C’est chose faite dans notre cas, avec l’InserSambre de d’Aiseau-Presles et Farciennes et la Régie de quartier de Châtelet.

    Une dernière obligation est l’engagement de deux travailleurs temps plein, l’ un répondant au profil de médiateur social et l’autre d’agent technique.


Qui octroie le subside et quel en est le montant ?

    L.G. - Ce subside est octroyé par la Région wallonne via le « Fonds du logement », qui est l’organisme de tutelle et de contrôle de ce type d’association.

    Le subside est de 95.000€ par année de fonctionnement pendant les 2 premières années. Ensuite, le subside varie selon le nombre de logements gérés par l’agence.


Pour en revenir justement au fonctionnement et à l’utilité de cette agence immobilière sociale, expliquez-nous le but visé ?

    L.G. - Le but est de « sociabiliser » du bien privé. Nous pourrions aussi le faire avec les biens publics mais ce n’est pas ce que nous souhaitons privilégier dans un premier temps.

    Nous sommes à la recherche de tous propriétaires de biens, inoccupés ou autres, qui veulent éviter les tracas liés à la location. Tous les cas de figure sont envisageables. Nous négocions avec ces propriétaires un loyer modéré, c’est-à-dire moins élevé que les prix pratiqués par les particuliers.

    Notre objectif est d’offrir aux locataires l’opportunité de bénéficier d’un logement adapté et décent à prix modéré.


    V.VCWB. – En quelque sorte, nous sommes là pour assumer la fonction d’intermédiaire entre les propriétaires et les locataires.

De quels arguments disposez-vous pour convaincre les propriétaires à vous confier leur bien ?

    L.G. - Les avantages sont multiples : la recherche d’un locataire, éviter les tracas administratifs liés à la mise en location (bail, état des lieux, caution, ….), l’assurance pour le propriétaire de retrouver en fin de contrat le bien dans l’état de départ, excepté l’usure locative normale, le versement assuré du loyer tous les mois et exonération totale du précompte immobilier.

Dans le cas où un propriétaire est intéressé, quelle démarche doit-il effectuer ?

    L.G. - Lors de la prise de contact, nous fixons un rendez-vous afin de faire une visite technique du bâtiment. S’il s’avère qu’il y a des travaux, nous en discutons afin d’évoquer les différentes pistes envisageables. Il faut savoir que nous ne finançons aucun travaux mais nous pouvons orienter les propriétaires vers les services adéquats ; notamment le Fonds du Logement qui peut octroyer différents types de financement : par exemple, un prêt à taux 0 % dpour un maximum de 52.000€. Dans ce cas précis, le mandat de gestion avec l’AIS sera de 9 ans.

    Si par contre, le logement est habitable directement, nous faisons une proposition de loyer aux propriétaires. Une fois l’accord pris à ce sujet, un mandat de gestion est établi.


Qu’en est-il concernant les candidats locataires ? Quelles sont les démarches ?

    V .VCWB. - Au locataire, nous garantissons un logement adapté et décent ainsi qu’un accompagnement social.

    L.G. - Pour ce qui est des conditions à remplir, il faut savoir que nous sommes comme tout un chacun,et n’importe quelle société de logement, soumis également à la règlementation en vigueur dans le Code wallon du Logement ainsi qu’à la loi sur les loyers. Le logement doit donc, entre autre, être adapté à la composition du ménage. Au niveau des revenus, il y a des plafonds à respecter pour bénéficier de nos services :
  • Pour un isolé = 24.100€/an
  • Pour un couple = 30.100€/an

  • Une majoration de 2.200€ par enfant à charge est prise en compte.

    Lorsqu’un logement se libère, un comité spécifique procède à l’attribution de ce logement selon des critères objectifs et justes. Ensuite, nous visitons le logement mis en location une fois par mois durant la 1ère année afin de constater s’il est géré en « bon père de famille ». Après cette année, le suivi de la location continue bien entendu.


    V.VCWB. - C’est aussi lors de ces visites que nous intervenons en tant qu’acteur social car nous sommes à l’écoute des locataires et pouvons les aider dans différentes démarches personnelles afin d’améliorer leur situation.

Pour termine cette entretienr, nous allons prendre bonne note de vos coordonnées.


Vers le haut


"Mon Toit Fleurusien" - Vente de logements sociaux, rue Brennet (15/11/2010)

La société de logement social, " Mon Toit Fleurusien ", met en vente plusieurs immeubles situés rue Brennet à Fleurus :




AdresseFaire offre à partir de
Rue Brennet, 29 55.000 €
Rue Brennet, 35 53.350 €
Rue Brennet, 43 56.650 €
Rue Brennet, 47 56.650 €
Rue Brennet, 55 55.000 €
Rue Brennet, 57 55.550 €
Rue Brennet, 63 56.650 €
Rue Brennet, 67 55.000 €
Rue Brennet, 75 52.250 €
Rue Brennet, 77 44.000 €

La description des immeubles est identique à tous les logements : maison 3 chambres, construite entre 1920 et 1930, contenant : hall, living, cuisine, salon, grenier et jardin. Une visite du logement est prévue le samedi 20/11/2010 entre 8H30 et 12H. Se rendre préalablement au siège social de "Mon Toit Fleurusien", 36 rue Brennet.

Sous le principe de l'accessibilité à la propriété, ces immeubles seront acquis, en ordre prioritaire, par :

  1. les locataires d'un logement de "Mon Toit Fleurusien",
  2. les candidats locataires d'un logement de "Mon Toit Fleurusien",
  3. les candidats locataires de l'une des sociétés wallonnes de logement social
  4. tout autre acquéreur non propriétaire.

D'autres conditions pécuniaires sont également d'application : pour plus d'informations

Vers le haut


Les Aides et Primes (05/04/2010)

  1. Aperçu des aides et primes octroyées par la Région Wallonne.
    • http://mrw.wallonie.be/DGATLP/DGATLP/Pages/Log/Page/Aide/AidesMenu.asp
    • Avantages fiscaux
    • Aperçu des primes communales pour l'entité de Fleurus
      • Prime à la rénovation des façades
        La prime doit être demandée par le titulaire de droit réel sur l’immeuble ou la personne mandatée à cet effet. Cette requête peut également être introduite par un entrepreneur enregistré du secteur de la construction
        L'immeuble doit impérativement être situé dans l’entité de Fleurus et la première occupation doit remonter au moins à 20 ans à dater du 01er janvier de l'année de la demande.
        Les travaux de rénovation et d'embellissement sujets à l'octroi de la prime sont :
        • La pose d'une ferronnerie d’art, de volets rigides en bois, de pierres de taille et en général de tous les dispositifs décoratifs susceptibles d'apporter une amélioration esthétique à la façade de l'immeuble.
        • La pose ou le remplacement d'une brique de terre cuite sur la façade existante.
        • La remise en état de propreté des façades et des pignons par divers procédés (sablage,…)
        • Le rejointoyage des façades et pignons
        • La reconstruction de trumeaux à l’aplomb et dans l’axe des trumeaux d’origine.

        Les travaux ne peuvent être entrepris avant la demande et doivent être exécutés dans les 2 ans de la réception.

        La prime communale est forfaitairement fixée à 500 € pour autant que :

        • Le montant minimum des travaux soit de 2.500€ hors TVA, attesté par des factures émanant d’entrepreneurs enregistrés.
        • Le montant minimum des travaux s'ils sont effectués par le demandeur lui-même soit de 1.250€ hors TVA, attestés par des factures nominatives et descriptives émanant de marchands de matériaux. (Les tickets de caisse et factures non conformes ne seront pas acceptés).

        La prime est payée après l'achèvement des travaux moyennant l'introduction d'une déclaration de créance remise avec le formulaire de demande. Le formulaire de demande s’obtient gratuitement auprès de l’administration.

        Un délai de 2 mois est requis :

        • Pour statuer sur la demande à partir de la délivrance de l’accusé de réception ;
        • Ainsi que pour payer la prime à partir de la réception de la déclaration de créance.

        Si les obligations imposées ne sont respectées, la prime ne sera pas réglée au demandeur. Lorsqu’un immeuble a fait l’objet de l’octroi d’une aide, aucune nouvelle demande relative au même bâtiment n’est prise en considération dans les dix années à dater de l’envoi de la déclaration de créance.

        Contact : service Urbanisme 071/820.383

        Télécharger le règlement et le document de demande

      • Prime pour la pose d’alarme
        La prime doit être demandée par le titulaire de droit réel sur l’immeuble ou la personne mandatée à cet effet.

        L’immeuble doit impérativement être situé dans l’entité de Fleurus. Dans le cas d’un immeuble mixte habitation/commerce, seule la partie privative est subsidiée.

        Les travaux d’installation d’un système d’alarme agrée par l’Union Professionnelle des Entreprises d’Assurances et /ou le Ministère de l’Intérieur doivent être réalisés par un entrepreneur enregistré agréé.

        La prime n’est jamais attribuée pour des travaux antérieurs. Les travaux consistent en l’installation d’un système d’alarme électronique complet ou bien un renouvellement total de l’installation.

        Pour une même habitation, la prime ne peut être accordée qu’une seule fois par période de 10 ans. Le montant de la prime représente 30% du total de la facture TVA comprise. Cependant, elle est limitée à 495.79€.

        Contact : Plan de Cohésion sociale (PCS) : au 071/820.268 ou 0485/55.17.76

        NB : Tout utilisateur d’un système d’alarme qui n’est pas raccordé à une centrale doit enregistrer lui-même son installation auprès du point de contact via www.policeonweb.be.
        Dernier délai 01/07/2010.


Vers le haut


Les agences immobilières sociales (AIS) (09/03/2010)

Elles agissent comme intermédiaire entre les propriétaires bailleurs et les locataires à la recherche d’un logement tant dans le public que le privé.


Vers le haut


Insalubrité (09/03/2010)

Permettre à chacun de vivre dans un logement décent est l'objectif poursuivi par le Code Wallon du Logement.


Formulaire du Service Public de Wallonie en vue d'une demande d'enquête de salubrité.

Vers le haut


Environnement et sécurité (05/03/2010)

Vers le haut


Louer (03/03/2010)

Informations utiles pour un propriétaire qui met son bien en location

Complément d'informations pour le locataire.

Vers le haut


Le Prêt Social (03/03/2010)

Il permet aux ménages d’accéder à la propriété par le biais de formules plus intéressantes que celles des organismes bancaires classiques.

Vers le haut


Acheter et Vendre (02/03/2010)

Il faut savoir qu'avant de vendre ou acheter. L’achat d’un terrain ou bien existant peut se réaliser de 2 façons :

  • Vente de gré à gré : dès que les deux parties se sont accordées sur un prix, ils signeront le compromis de vente ensuite le notaire établira un acte notarié qui finalisera la vente.
  • Vente publique : le notaire est chargé de vendre un bien. Il établit les conditions de vente et fixe une séance d’adjudication pour les enchères.


Liens intéressants :

Afin de répondre à toutes vos questions, n'hésitez pas à prendre contact avec le Service Urbanisme de la Ville. Celui-ci pourra vous orienter au mieux dans vos projets afin d'éviter toute mauvaise surprise.

Service Urbanisme etTechnique : Monsieur C. DAUGINET 071/820.382

Monsieur G. CYMBALENKO : 071/820.383

Vers le haut


PRIME A L'INSTALLATION D'UN SYSTEME D'ALARME (10/10/2007)

Vous désirez installer un système d'alarme et bénéficier d'une prime ?

Plusieurs conditions sont nécessaires :

  • Aucun système ne peut être installé avant le passage du fonctionnaire désigné.
  • Seules les installations ou les rénovations complètes pour les particuliers peuvent faire l'objet d'une prime. Les commerces en sont exclus. Dans le cas d'un bâtiment mixte, seule la partie privative sera couverte.
  • L'entrepreneur choisi doit être agréé.
  • Le montant de la prime ne peut excéder 30% du total de la facture et est limité à 495,75 €.
  • Un contrôle technique et administratif sera effectué.
  • Sur base du dossier, le Collège communal examine la requête et informe le demandeur de sa décision. En cas de refus, il motivera sa décision.
  • La prime sera distribuée jusqu'à épuisement des fonds affectés à cette subvention.

Avant d'effectuer quelconque installation, contact et renseignement : 071/82.03.84 - 071/82.03.77

Vers le haut


BE-ALERT
En situation d'urgence dans notre commune, soyez alerté via les moyens de communication usuels : message vocal sur votre téléphone fixe ou mobile, SMS sur votre téléphone mobile, message écrit par e-mail ou message écrit par fax.
Pour ce faire, une inscription est nécessaire :
www.be-alert.be.
Vos informations resteront confidentielles et ne seront utilisées qu'en cas d'alerte.

 
Le site de Fleurus est publié par le service Communication de l'administration.
Pour toute remarque ou commentaire :
communication@fleurus.be - Tél : 071/820.242